Comment préparer la refonte d’un blog

Comment préparer la refonte d’un blog

Vous en avez assez du design de votre blog ? C’est compréhensible. Les fonctionnalités évoluent rapidement et il est important de veiller à rafraîchir régulièrement son interface.

Il est donc important de renouveler l’apparence de votre blog pour garantir la bonne communication visuelle de la mission que vous vous fixez. Cet objectif peut sembler impossible à atteindre, compte tendu de la pléthore de modèles, d’interfaces et de méthodes qui s’offrent à vous. Voici six étapes à suivre pour bien préparer la transformation de votre site.

1. Votre objectif

Le plus important, c’est de décider pourquoi vous souhaitez changer le design de votre site. Peut-être avez-vous simplement envie d’en modifier quelques aspects ou de changer de plate-forme, mais il est utile de réfléchir à vos motivations. Voulez-vous adopter une nouvelle ligne ou tout simplement améliorer la cohérence de votre blog ? Voici des exemples de questions qui vous aideront à élargir vos perspectives :

  • Quel est le but de votre blog ?
  • Que souhaitez-vous communiquer ?
  • Décrivez votre blog en trois mots.
  • Comment définissez-vous votre blog par rapport à la concurrence ?
  • Quels sont vos objectifs pour les 12 prochains mois ?

2. Recherche

C’est peut-être l’étape la plus intéressante du processus. Rassemblez tout ce qui vous inspire : couleurs, polices, dépliants ou même étiquettes vintage. On ne sait jamais quand vous en aurez besoin. Ne craignez pas de vous inspirer d’autres sites que des blogs. Faites une liste des sites qui vous plaisent et des outils qui en facilitent la navigation. Consignez tout cela sur un tableau Pinterest privé ; c’est un outil flexible qui permet de repérer facilement tout thème récurrent.

3. Établir des priorités

Le coût d’une refonte peut varier en fonction du résultat recherché. Qu’est-ce qui compte le plus pour vous : une nouvelle identité ou une meilleure fonctionnalité ? Si vous avez envie de tout faire vous-même, l’ouvrage « How To Style Your Brand » est un excellent point de départ. Dans ce billet, je vais expliquer comment travailler avec un graphiste et un développeur. L’externalisation permet de prendre ses distances et de se focaliser sur les tâches qu’on maîtrise le mieux.

4. Fixer un budget

Les taux varient en fonction de l’expérience : ils vont de 300 € pour un concepteur débutant à plusieurs milliers d’euros pour un grand studio. Quant au site lui-même, vous pouvez soit acheter un modèle bon marché (Pipdig, Kotryna Bass et Pinkpot démarrent à moins de 50 €) ou investir dans un design entièrement personnalisé dont vous détiendrez les droits. Déterminez le budget qui vous convient et prévoyez une marge pour les contingences, au cas où. Si votre budget est limité, allez sur Artsthread ou Behance à la recherche de nouveaux talents. Demandez un devis détaillé pour voir si vous pouvez en supprimer certains éléments.

5. Gérer les attentes

Le plus important, c’est de mettre en place un calendrier avec les sous-traitants de manière à bien définir toutes les échéances. Un graphiste peut se contenter de créer l’identité de marque ou créer un site entier. Suivez son travail et donnez-lui un retour honnête. N’ignorez pas vos doutes ou vous risquez de finir avec un design qui ne vous plaît pas. Notez le nombre de révisions comprises et les moments où vous devrez donner certaines informations, comme les détails de l’hébergement. Il est important de donner un retour opportun, mais attendez-vous à des retards. En dépit d’une bonne planification, certains problèmes n’apparaissent qu’en cours de processus.

6. La dernière touche

Vous prévoyez de lancer votre site pour l’été ? Il aura sans doute du retard. Vous aurez besoin de temps pour tester le design sous différents formats et vous habituer à son fonctionnement. Veillez à demander à votre développeur comment mettre à jour certains éléments (comme les widgets de la barre latérale) et faites toutes les grosses modifications avant la fin du contrat.

Après cela, vous devrez payer des frais supplémentaires. Une fois que votre blog est prêt, il est temps de le crier sur tous les toits !  Créez un plan de promotion sur les réseaux sociaux pour attirer des visiteurs et préparez un billet sur votre nouvelle identité. Il est important de créer le buzz et d’éveiller l’intérêt des gens.

« »