3 mythes courants sur Instagram et nouveautés pour 2019

3 mythes courants sur Instagram et nouveautés pour 2019

Les mythes sur Instagram et ses mises à jour abondent en 2019, ce qui complique légèrement notre relation avec ce populaire réseau social.

Cependant, avec plus d’un milliard de comptes actifs et 63 % d’abonnés aux comptes d’influenceurs, Instagram offre plus d’opportunités que jamais de communiquer avec le public et de travailler avec les marques.

Pour réussir dans la création de contenu, il est important de faire preuve de cohérence tout en suivant les tendances, les comportements des utilisateurs et les mises à jour des plateformes. Autrement dit, interdiction de se la couler douce. À vous d’observer, d’analyser et de tester les nouvelles fonctions, d’autant que l’appli récompense les adopteurs précoces. IGTV en est l’exemple parfait : des vidéos s’affichent maintenant dans les flux et apparaissent en priorité sur la page Explore.

En conséquence, nous avons fait la liste de certains mythes courants et des changements importants en 2019.

Mythe 1 : Un compte professionnel limite votre public.

Décryptage : Il peut être tentant d’attribuer le succès limité de votre dernier cliché déjeuner à un problème d’algorithme, mais il pourrait avoir une explication plus simple. Votre contenu intéresse moins vos abonnés. Essayez différentes compositions ou modifiez le style de vos légendes.

Mythe 2 : La présentation de votre page est importante.

Décryptage : Instagram précise qu’à peine 1 à 3 % des personnes voient l’ensemble de votre flux. Réfléchissez à la manière dont vous utilisez l’appli et faites défiler les images. Le profil d’un compte vous intéresse-t-il ? Ne vous censurez pas pour la seule raison qu’une image est légèrement décalée par rapport au reste. Il peut aussi être utile de diviser les visites sur votre profil par les impressions x 100, si vous souhaitez disposer de statistiques concrètes.

Mythe 3 : Il ne faut pas poster plus d’une fois par jour

Décryptage : N’oubliez pas que 60 % des personnes de 25 à 44 ans utilisent Instagram plusieurs fois par jour ; chaque nouvelle image améliore donc votre visibilité. Le nouveau compte créateur vous permet de voir facilement combien de personnes s’abonnent et se désabonnent, alors essayez de publier deux fois par jour pendant une semaine et suivez les résultats.

Importantes mises à jour et rumeurs pour 2019

Instagram va supprimer les « likes ».

Vous avez peut-être remarqué qu’Instagram a discrètement modifié la bio pour diminuer la visibilité des chiffres, et on dirait que les « likes » vont bientôt être masqués. Les créateurs pourront toujours afficher leurs propres statistiques et partager ces informations avec les marques pendant leurs campagnes, mais les abonnés ne verront que quelques « likes ». Les commentaires resteront visibles.

Le but de cette modification est d’encourager les utilisateurs à publier plus fréquemment, au lieu de ne choisir que les photos au fort potentiel. On sait que chaque « like » déclenche la libération de dopamine, ce qui peut avoir un effet sur la santé mentale de l’utilisateur ou de l’utilisatrice. Sur le plan commercial, Instagram tient à nous inciter à utiliser l’appli aussi souvent que possible pour nous exposer à un maximum d’annonces publicitaires.

Rien n’est certain à ce stade, mais ce changement pourrait mener à la diminution du nombre de « likes ». Les gens pourraient choisir de ne pas réagir à une photo pourtant populaire, ce qui pourrait accroître l’importance des commentaires.

Des annonces vont s’afficher sur la page Explore.

Habituez-vous à voir plus d’annonces où vous ne les attendez pas sur Instagram. Susan Buckner Rose, directrice du marketing produits commerciaux, a récemment annoncé que les utilisateurs verront plus de contenu de marque quand ils cliquent sur un billet Explore et font défiler la page.
Tant d’annonces publicitaires risquent-elles d’agacer les internautes ? Elle explique que « les personnes qui utilisent Explore aiment la découverte, c’est pour cela que cette idée nous semble excellente. » Vous verrez aussi plus de contenu de marque d’influenceuses et d’influenceurs que vous ne suivez pas, car les marques seront utilisées pour booster les images.

Les publications pourront intégrer un lien direct vers les produits.

Auparavant, seules les entreprises traditionnelles pouvaient utiliser les balises shopping d’Instagram, mais à présent, plusieurs influenceurs et influenceuses, dont Alissa Ashley et Blair Eadie, pourront publier des liens directs vers les produits. C’est logique, puisque 130 millions d’internautes cliquent sur les liens produits chaque mois. À présent, ils pourront procéder à l’achat sans quitter l’appli grâce à l’enregistrement de leurs informations de paiement.

Un modèle de liens d’affiliation n’étant pas proposé actuellement, les créateurs devront peut-être négocier avec les marques pour déterminer leur pourcentage de commission sur les ventes générées. Cela facilitera le calcul du retour sur investissement du contenu de marque, mais il restera à convaincre le public de faire son shopping sur Instagram.

Vos Collections Instagram seront visibles.

TechCrunch a créé un bouton « Partager la Collection » du code Android d’Instagram, ce qui pourrait bien inquiéter Pinterest. Du point de vue des utilisateurs et utilisatrices, le contenu que vous partagez pourrait être aussi important que vos publications.
Quand d’autres utilisateurs enregistrent vos publications, votre visibilité augmente au sein de l’appli. C’est une mesure à ne pas ignorer, alors analysez vos publications les plus populaires pour essayer de décerner une tendance.

Comment rester à jour

Le blog Instagram For Business est une ressource précieuse ; il propose souvent des études de cas et des statistiques pour encourager les entreprises à utiliser cette plate-forme. Il est aussi utile de s’intéresser aux tweets publiés pendant des manifestations comme Social Media Week ou le sommet One Roof Social. Suivez des tweeters comme @nikspeller, @malestylist et des sites comme The Verge, The Preview App et Techcrunch.

« »