Qu’est-ce que l’hébergement gratuit et est-ce la meilleure option pour vous ?

Quand on lance un site internet, certaines étapes demandent un peu plus de temps et d’attention que d’autres. L’une d’entre elles consiste à décider quel type d’hébergement vous convient le mieux. Pour commencer, qu’est-ce que l’hébergement d’un site ?

Il est facile de voir un site internet comme une unité, mais il est en fait constitué de nombreux fichiers différents qui, ensemble, forment votre présence en ligne. Ces fichiers ne se trouvent pas dans le nuage ; ils sont stockés sur un serveur bien réel. Un service d’hébergement se charge donc de conserver vos fichiers sur un de ses serveurs. Il peut faire payer au mois ou à l’année, et certains services sont même gratuits.

La plupart des services d’hébergement comptent un nombre très élevé de serveurs qui font office de centres de données. Un hébergeur utilise des batteries de serveurs pour fonctionner de manière plus efficace. Il s’appuie sur les équipements suivants :

  • Un approvisionnement électrique d’urgence garantissant la stabilité des serveurs, même en cas d’imprévu, comme une panne d’électricité
  • Des normes de sécurité de haut niveau, protégeant à la fois les centres de données et les sites stockés sur les serveurs
  • Un matériel et des systèmes de soutien personnalisés permettant d’adopter une approche flexible de la protection et de la capacité des serveurs.

Grâce à toutes ces mesures, les hébergeurs sont capables de conserver leurs serveurs (et donc votre site internet) en ligne 24h/24, 7j/7.

Quelle est la différence entre un nom de domaine et un hébergeur ?

Le jargon technique peut être déroutant quand on essaie de déterminer ce dont on a besoin pour lancer son site. C’est particulièrement le cas pour les noms de domaine et les hébergeurs.

Imaginez que votre présence en ligne est une maison. Le service d’hébergement est le bâtiment où vos fichiers sont stockés, tandis que le nom de domaine est son adresse. Chaque site, chaque page est identifié(e) par une longue série de chiffres pouvant faire l’objet de recherches. Ces chiffres renvoient directement à l’adresse IP de l’hébergeur de votre site, qui identifie les fichiers requis et les affiche sur le navigateur de l’utilisateur.

Cependant, on ne peut pas raisonnablement s’attendre à ce que les internautes se souviennent de listes de chiffres interminables ; c’est pour cela que l’adresse de votre site est représentée par un nom de domaine. Taper Amazon.fr est beaucoup plus simple qu’entrer une série complexe de chiffres chaque fois que vous souhaitez faire du shopping en ligne !

Hébergement gratuit ou services payants : que choisir ?

Quand vous choisissez un service pour votre site, le plus important, c’est votre budget. Il existe quelques services d’hébergement gratuits qui vous aideront à démarrer sans vider votre compte en banque, mais il est conseillé de réfléchir à quelques questions.

  1. Tout le monde aime les services gratuits, mais un hébergement payant a l’avantage d’offrir un service après-vente. En fonction du type de serveur choisi, les conseils d’un expert en cas de panne ou de problème de sécurité peuvent vous sortir de l’ornière. Pour les débutants en particulier, un service d’hébergement payant apporte des avantages très appréciables.
  2. En général, en contrepartie, les hébergeurs gratuits vous demandent d’afficher des annonces sur votre site. C’est une demande a priori raisonnable, mais cela peut nuire à votre image de marque si vous décidez d’utiliser votre site pour vous lancer dans le marketing d’affiliation. Par exemple, les annonces d’un hébergeur pourraient détonner sur un blog consacré à la mode.
  3. L’hébergement gratuit s’accompagne aussi souvent de restrictions du nombre de pages et de la bande passante. Avant de signer un contrat, il est important de bien lire les conditions générales de l’hébergeur, car de nombreux services gratuits imposent un nombre maximum de pages. De plus, une bande passante insatisfaisante peut se traduire par un chargement lent ou même impossible.

Un service d’hébergement gratuit peut convenir aux sites les plus simples, mais il est important d’en choisir un qui conviendra à la version définitive de votre site. Les services les plus simples ne sont pas toujours les meilleurs.

Choisir le bon type d’hébergement pour votre site

De nombreux services d’hébergement sont disponibles, et il peut sembler difficile de faire le bon choix. Avant de passer des heures à comparer les différentes offres, choisissez le type d’hébergement qui vous convient le mieux.

Hébergement partagé

C’est le type d’hébergement le plus populaire, et aussi le moins coûteux. Cependant, c’est aussi souvent le moins fiable. Il est donc important de réfléchir au coût des pannes et autres problèmes.

Comme son nom le suggère, plusieurs clients partagent la même machine. Leurs sites sont donc stockés sur le même lecteur, avec le même serveur et le même CPU (Central Processing Unit). Ce n’est pas un problème, sauf si un des sites hébergés est trop populaire ou surcharge le serveur.

Quand un utilisateur se rend sur votre site, le service d’hébergement affiche les fichiers requis sur son navigateur. Dans les cas où un site reçoit un trafic exceptionnel, l’ordinateur hôte peut avoir du mal à suivre ; c’est là que votre site risque de planter. Si votre site se trouve sur le même serveur que le site au trafic élevé, vous risquez de connaître une baisse de performance inexpliquée.

Autre question à prendre en compte : partager un ordinateur hôte peut être risqué. En dépit de votre détermination à n’utiliser que des logiciels sécurisés et à garder vos programmes à jour, les sites avec lesquels vous partagez votre hôte peuvent déraper.

Cela peut rendre votre site vulnérable aux attaques, et comme vous partagez la même adresse IP, vous risquez de vous faire accuser de négligence s’il s’agit de sites douteux ou utilisant des méthodes problématiques. Votre site pourrait être considéré comme malicieux et se faire bloquer par les pare-feu sans que vous sachiez pourquoi.

Hébergement dédié

Un serveur dédié est plus coûteux, mais il vous offre un contrôle appréciable. Une voie directe menant au serveur hébergeant votre site vous permet d’installer/de supprimer n’importe quel logiciel, de modifier le système d’exploitation et même de changer la configuration de base de votre site.

Le grand avantage d’un serveur dédié, c’est que vous n’avez pas à vous soucier des problèmes de sécurité et de gestion des ressources d’un serveur partagé. Cependant, cela vous donne certaines responsabilités. C’est à vous de veiller aux protocoles de sécurité et de mettre à jour vos logiciels régulièrement, mais tant que vous le faites, votre site sera en sécurité sur sa propre île.

De plus, toutes les ressources du serveur sont à vous. Vous pourrez repérer tout problème de performance ou de délai et en trouver la source beaucoup plus rapidement qu’avec un serveur partagé.

Serveur privé virtuel

À mi-chemin entre un serveur partagé et un serveur dédié se trouve le serveur privé virtuel (VPS). En choisissant ce service, vous vous dotez de votre propre serveur, mais au lieu de se trouver sur un ordinateur, il est purement virtuel.

Ce choix a des avantages et des inconvénients. Un VPS vous permet de contrôler votre propre site, sans limites, comme si vous utilisiez un serveur dédié. C’est formidable si vous cherchez à utiliser des applications clientes. De plus, les utilisateurs bénéficient généralement d’une plus garde part de ressources avec un VPS. Votre site partage toujours un serveur, mais il héberge généralement moins de sites.

Cependant, un serveur virtuel nécessite certaines compétences techniques ; ce n’est donc pas la meilleure solution pour les débutants. Il compte souvent un service après-vente, mais il est recommandé de démarrer avec un système un peu plus simple avant de revoir vos options lorsque vous aurez un peu plus d’expérience.

Conclusion

Maintenant que vous comprenez mieux ce qu’est l’hébergement de sites, vous pouvez choisir le type de service qui vous convient le mieux.

Que vous choisissiez un serveur partagé, dédié ou virtuel privé, n’oubliez pas de faire jouer la concurrence. Veillez à lire des comparatifs et des articles sur les dernières offres pour démarrer votre aventure du bon pied !

« »