Partie 15: Plans de contenu et articles de qualité

Partie 15: Plans de contenu et articles de qualité

Guide du débutant : Enda McLarnon explique que la voie du succès est pavée d’articles de qualité

AU PROGRAMME :

  • Comment s’organiser
  • Les différents types d’articles
  • Conseils de rédaction

Suivez mes conseils pour tenir votre site Internet et votre vie en sera grandement facilitée. Pour cela, je vous conseille de préparer un « plan de contenu », ce qui revient tout simplement à bien s’organiser. Quand on crée un site Internet, il est facile de perdre le fil de ce qu’on fait et de se retrouver avec toutes sortes de fichiers dans tous les coins. Adoptez dès le départ de bonnes pratiques et vous vous faciliterez immédiatement le travail. Attention cependant : je suis très maniaque, alors avec moi, tout est toujours à sa place ! Cela me permet d’économiser des heures de travail et de frustration.

Une bonne organisation

Créez un dossier sur votre Bureau ; donnez-lui un nom du genre « Mon site Internet ». Dans ce dossier, créez des sous-dossiers :

  • Pages
  • Images
  • Articles
  • Mots clés

Cela vous permettra de trouver rapidement ce que vous cherchez et donc de gagner beaucoup de temps. Quand vous créez une page pour votre site Internet, enregistrez-la dans le dossier Pages. Vous pouvez enregistrer toutes vos images dans le dossier Images, vos articles dans le dossier Articles, et ainsi de suite. Il est aussi conseillé de créer deux sous-dossiers supplémentaires dans le dossier Articles : un pour les évaluations de produits, l’autre pour les articles d’information.

Quand je trouve une liste de mots clés pour les articles que je prévois d’écrire, je la tape dans un document que j’enregistre dans le dossier Mots clés. Je crée aussi un plan de contenu général à l’aide d’un tableur, qui me sert de feuille de route pour la construction de mon site Internet. En voici un exemple ci-dessous. J’utilise Microsoft Excel, mais vous pouvez aussi choisir Google Docs et Open Office, qui sont gratuits. Le tableur est une excellente méthode pour faire la liste des articles et savoir où on en est.

C’est aussi une bonne manière de vérifier que chaque article contient tous les éléments nécessaires. Je note le nombre d’images, les vidéos et les liens internes et externes. J’en parlerai plus tard, mais pour l’instant, contentez-vous de créer le tableur pour faire le suivi de vos articles et enregistrez-le dans votre nouveau dossier. Ce fichier sera extrêmement utile pendant la création de votre site Internet.

Écrire des articles de qualitéÉcrire des articles de qualité

Dans la 8e partie de cette étude de cas, j’ai expliqué comment trouver d’excellentes idées d’articles. À présent que vous les avez écrits, il est temps de les publier et d’ajouter du contenu de qualité à votre site. Pour commencer, j’aimerais expliquer les caractéristiques d’un article parfait pour un site Internet. Voici les différents types d’articles :

  • Articles d’information
  • Évaluations de produits
  • Articles comparatifs
  • Actualités
  • Tutoriels
  • Article d’opinion
  • Listes
  • Tableaux

Pour mon site, je vais écrire des articles d’information comme « Comment utiliser une cafetière » ou « Comment utiliser un moulin à café manuel ». Je vais aussi rédiger des évaluations de produits sur les différents moulins disponibles sur le marché britannique et ajouter des listes et des tableaux à la plupart de mes articles, car ils enrichissent le contenu d’un site. Je vais aussi ajouter des tutoriels montrant par exemple comment utiliser une machine à café particulière.

Pour comparer deux machines à café bien connues, j’utiliserai le format du face à face. Dans ces articles, j’utiliserai aussi des listes et des tableaux, le cas échéant. Le type d’articles que vous pouvez écrire dépend de votre sujet. Si j’avais un site Internet sur les bétonnières, je pourrais facilement rédiger des articles sur l’actualité de ce secteur et les aspects techniques du ciment. Misez sur la variété : il n’est pas recommandé de remplir son site d’évaluations de produits bourrées de liens Partenaires. Les visiteurs et les moteurs de recherche pourraient penser qu’il s’agit d’un site douteux. Votre contenu doit être varié.

Les règles d’or de la rédaction d’articles

  • Ne jamais copier le contenu de quelqu’un d’autre. Certaines personnes peu scrupuleuses volent le travail d’autrui, ce qui est impardonnable. De plus, les moteurs de recherche ne classent pas un tel contenu et s’il est signalé, ils le suppriment. N’employez jamais cette méthode, car votre site pourrait ne jamais s’en remettre.
  • Rédigez un contenu original, unique et intéressant. N’ayez pas peur de partager vos opinions et vos réflexions. Après tout, c’est votre site, et si les internautes apprécient vos articles, ils reviendront.
  • Quand ils démarrent, de nombreux blogueurs demandent quelle longueur un article doit faire. Cela varie ; l’important, c’est de bien couvrir son sujet. Le nombre de mots n’a aucune importance, alors ne faites pas de remplissage.
  • Ajoutez des images et des vidéos à vos articles. Cela agrémente le texte et attire l’intérêt des lecteurs
  • Publiez régulièrement des articles. La plupart du temps, je publie deux ou trois articles par semaine, mais parfois, je n’en écris qu’un. Quand je suis en vacances, je laisse mon site tranquille. Contentez-vous d’ajouter du contenu aussi régulièrement que possible.

Les types d’articles les plus importants

Les articles d’information et les évaluations de produits devront constituer 90 pour cent de votre contenu. Dans la 8e partie, je suggère de consacrer 80 pour cent de votre contenu aux articles d’information, et les 20 pour cent restants aux évaluations de produits. Ce n’est qu’une estimation, et vous pourriez aller jusqu’à 70/30 pour cent. Ou vous pourriez même choisir 50/50 pour démarrer.

L’important, c’est que les moteurs de recherche ou les visiteurs ne doivent pas penser que votre site est entièrement dédié au marketing d’affiliation et ne contient que des liens. Ni les moteurs de recherche, ni les visiteurs n’aiment ce genre de site. Un site ne contenant que des évaluations de produits ne risque pas d’être populaire. J’ai créé des sites de ce genre et en dépit de quelques ventes, ils n’ont pas longtemps fonctionné, et leur positionnement n’a jamais décollé. Les moteurs de recherche les reconnaissent de plus en plus facilement et les pénalisent.

Il est donc très important de publier une bonne proportion d’articles et de pages, la majorité sans liens Partenaires. Je vous recommande de commencer par rédiger environ cinq articles d’information et une évaluation de produit. Ensuite, écrivez un nouveau lot d’articles en suivant ce modèle. Au fur et à mesure que votre site s’étoffera, vous pourrez ajouter des évaluations de produits, mais continuez à maintenir un bon équilibre. Voyons comment rédiger un bon article d’information et une bonne évaluation de produit.

Article d’informationArticle d’information

En général, il s’agit de modes d’emploi ou d’articles généraux. Sur mon site, par exemple, je pourrais parler des différentes régions où est cultivé le café. Je pourrais aussi aborder la question de la préparation du café, du processus de torréfaction et toutes sortes d’autres sujets. Il ne faut jamais ajouter de liens Partenaires à de tels articles. En revanche, il est conseillé d’ajouter des liens aux évaluations de produits, le cas échéant.

Par exemple, je pourrais écrire un article sur la torréfaction du café et publier un lien menant à une évaluation de torréfacteur. Il s’agit de liens internes sur votre site ; je vous recommande d’en faire bon usage, car ils peuvent mener le client à une page produit liée ou à une évaluation de produit contenant des liens Partenaires.

Un article d’information vise à répondre à la question qu’un visiteur pourrait se poser ou à proposer un moment de lecture utile et divertissant. Sur mon site, je pourrais expliquer la différence entre un moulin à meules coniques et un moulin à lames, puis ajouter des liens menant à des évaluations de produits. Le plus important, c’est que l’article lui-même ne compte par de lien d’affiliation.
Voici un exemple d’article d’information. Il ne contient pas de lien Partenaires.

Il fournit simplement des informations aux internautes souhaitant apprendre à utiliser une cafetière à piston. Il contient deux vidéos, plusieurs images, un mode d’emploi détaillé et quelques conseils. Il comprend des liens externes et internes. L’important, c’est que si un visiteur trouve cet article, il saura comment préparer un café avec une cafetière à piston. Il sera aussi peut-être intrigué par les différents types de cafetières à piston et moulins à café disponibles. L’article contient des liens le guidant vers des articles répondant à ses questions.

Évaluation de produit

Il s’agit d’un sujet délicat pour de nombreux Partenaires Amazon. Quand on rédige des évaluations de produits, il faut bien sûr y inclure des liens Partenaires. C’est ainsi qu’on rentabilise son site Internet. Certains spécialistes du marketing d’affiliation considèrent ces articles comme leur « gagne-pain », mais ce n’est pas le terme que je choisirais. Cela risque d’inciter à ne publier que des évaluations de produits, ce qui serait une grosse erreur. Certains publient aussi des évaluations de produits bourrées de liens Partenaires.

Il m’est arrivé de voir des évaluations de produit en contenant quinze ! C’est aussi une erreur énorme qu’on voit souvent. Les deux pièges à éviter sont donc : la publication de trop d’évaluations de produits et les articles contenant trop de liens. Personnellement, je recommande de ne pas inclure plus de trois liens Partenaires à une évaluation. J’aime les placer en début, au milieu et en fin d’évaluation. Souvent, je n’en place que deux.

Quand vous rédigez une évaluation de produit, réfléchissez à la manière dont vous pouvez l’enrichir. L’erreur la plus courante consiste à aller sur Amazon et à copier ce qu’on y trouve. Beaucoup de Partenaires se contentent de copier le contenu d’Amazon et de le coller sur leur site Internet. Il leur arrive aussi de copier un ou deux avis. Ils ajoutent quelques images, leur lien Partenaire, publient leur article et passent au suivant. Non seulement cela revient à copier du contenu, mais cela n’offre aucune valeur au visiteur. Les moteurs de recherche positionnent mal de tels articles, qu’ils ne jugent ni novateurs, ni utiles. Vos évaluations doivent contenir vos propres réflexions et opinions et offrir de la valeur au visiteur.

Évaluation de produitÉvaluer un produit que vous ne possédez pas

C’est un sujet controversé et les opinions divergent. Il est possible que vous disposiez d’un ou deux produits dans le domaine qui vous intéresse. Admettons que vous ayez un site Internet sur les machines à coudre. Vous devez bien les connaître, et vous en possédez même sans doute une. Vous pourriez bien entendu la soumettre à une évaluation détaillée. Cependant, devriez-vous écrire des évaluations sur d’autres machines à coudre ?

Certains pensent que c’est à éviter, car c’est une stratégie trompeuse. D’autres spécialistes du marketing d’affiliation pensent que c’est possible à condition de bien en connaître les avantages et fonctions et de pouvoir porter un jugement équitable et efficace. Je ne vois pas comment les Partenaires Amazon pourraient tirer des revenus de leur site Internet en ne recommandant que des produits dont ils sont propriétaires. Pour mon étude de cas, je possède un moulin à café manuel, un moulin à lames et un moulin à meules coniques.

J’ai aussi deux cafetières, trois cafetières italiennes, une machine à café filtre, deux cafetières à piston et un percolateur.  Il est rare de posséder autant de produits, mais j’adore le café et je les ai achetés au fil des ans. Si j’avais un site sur les nettoyeurs haute pression, je n’en possèderais sans doute qu’un. Mon opinion est la suivante : quand on veut gagner de l’argent, on ne peut pas se contenter de publier une évaluation du seul produit dont on est propriétaire.

Comment procéder pour rédiger des évaluations

En ce qui concerne mon site, c’est simple : je m’y connais en moulins et en café. Je sais ce qui fait un bon moulin à café et je peux donc les comparer aux normes que j’ai établies. De plus, je suis en mesure de lire d’autres évaluations et de les résumer ; l’important, c’est de décrire les bons et les mauvais côtés d’un produit. Ensuite, je peux donner mon opinion en fonction de mes connaissances. Pour être complètement honnête, je dis à mes visiteurs que je ne possède pas le produit en question.

J’ajoute que mon évaluation se base sur les avis d’autres utilisateurs et mes connaissances propres. Je peux aussi présenter aux internautes les meilleurs produits en fonction de leur évaluation, de leur prix et de leurs besoins. Tant que j’ajoute de la valeur, que mon opinion est ancrée dans les faits et que je suis honnête à cet égard, les visiteurs comprennent et apprécient les informations que je partage.

La rédaction de l’évaluation

Certains recommandent d’utiliser un modèle pour écrire les évaluations. Moi, je n’aime pas du tout ça. Différents sujets doivent être traités de différentes manières. En revanche, il existe quelques sections qui apparaissent dans toutes mes évaluations pour donner une certaine cohérence à mon site. Je commence toujours par une introduction faisant entre 100 et 200 mots, selon le produit. J’ajoute une section sur les caractéristiques clés et leurs avantages.

Autrement dit, quelle est l’utilité d’une certaine fonction pour le visiteur ? J’aime inclure ce qui a plu et déplu aux acheteurs, et pourquoi. Ensuite, je rédige mon évaluation, qui contient un maximum de détails importants. Enfin, j’écris la conclusion. Vous pouvez voir un exemple d’évaluation au lien suivant. Ce n’est pas un produit que je possède, mais j’espère avoir fourni une évaluation utile.

Un produit que vous possédez

Si vous possédez le produit en question, vous pouvez utiliser une structure similaire. Vous pouvez bien sûr indiquer que vous possédez et utilisez ce produit, et en inclure des photos. Cela enrichit l’évaluation ; vous pouvez même filmer une vidéo. Même quand je suis propriétaire du produit que j’évalue, j’utilise les avis et opinions d’autres utilisateurs pour satisfaire les besoins d’un maximum de personnes.

Évaluation de produitTitres d’articles

Le titre de l’article revêt une importance extrême. Votre titre devrait convaincre les internautes que, sur tous les résultats qui s’affichent dans le moteur de recherche, votre article est le plus intéressant. Par exemple, considérez les deux titres suivants :

  • Comment nettoyer un four ?
  • Comment nettoyer un four rapidement et le mieux possible ?
  • La réponse est évidente, non ?

Conclusion

  • Le plus important, c’est de rédiger vous-même votre contenu. Essayez de faire en sorte qu’il soit utile et agréable à lire.
  • Rédigez des articles d’information et reliez-les à des évaluations de produits. Soyez toujours honnête avec vos visiteurs.
  • Écrivez des évaluations de bonne qualité. Ne vous contentez jamais de copier et coller du contenu trouvé sur Amazon ou ailleurs. Si vous ne possédez pas le produit, dites que votre évaluation se base sur l’opinion collective d’autres utilisateurs.
  • Choisissez des titres accrocheurs.
  • Relisez et corrigez tous vos articles.

Une fois que vous avez terminé un article, relisez-le une dernière fois. Vérifiez qu’il est agréable à lire et utile. Votre évaluation pourrait-elle contribuer à la décision d’achat des internautes ? Apportez à vos articles toutes les modifications nécessaires pour les améliorer et augmenter leur utilité. Ce faisant, réfléchissez à la manière d’ajouter des liens internes vers d’autres articles.

« »