Partie 18: Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO)

Partie 18: Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO)

À présent, votre site devrait proposer du contenu unique. Pour lui donner la meilleure chance possible de se faire remarquer par les moteurs de recherche, il faut l’optimiser. En termes simples, cela veut dire que nous allons le modifier pour aider les robots des moteurs de recherche à parfaitement comprendre ce qu’il propose.

Avant d’entrer dans les détails, précisons une chose : le plus important, c’est de rédiger un contenu répondant aux besoins des visiteurs. C’est le point de départ : votre priorité, c’est votre public. Les modifications que je vais décrire servent à expliquer aux moteurs de recherche de quoi traitent votre site et vos articles.

AU PROGRAMME :

  • Les exigences des moteurs de recherche.
  • L’optimisation de votre site pour les moteurs de recherche
  • Comment adapter le contenu aux exigences de SEO

Comment les moteurs de recherche traitent-ils le contenu ?

Des millions de pages sont créées chaque jour. Le suivi d’une telle quantité de données serait impossible pour des humains ; c’est pour cela que Google et autres moteurs de recherche utilisent des logiciels automatisés pour les collecter. Ces informations sont envoyées à une gigantesque base de données, où elles sont analysées et associées à certains critères.

Par exemple, admettons que j’écrive un article sur les meilleurs moulins à café pour préparer un espresso. Google trouve cet article sur mon site et le compare aux autres articles comportant les mêmes mots-clés. Quand on parle d’optimisation d’un site, il s’agit en fait de l’optimisation de chaque article d’un site.

Google classe chaque page ou article, et non pas un site entier. Pour améliorer nos chances de voir nos articles bien référencés, nous avons donc tout intérêt à aider les moteurs de recherche à comprendre de quoi ils traitent. On peut y arriver de différentes manières, que nous allons passer en revue.

Liens internes

Un lien interne relie tout simplement deux articles de votre site. C’est très utile, parce que les moteurs de recherche aiment les sites où les visiteurs s’attardent et visitent plusieurs pages ou articles. Tant que vos liens internes sont pertinents, ils sont efficaces. De même, l’utilisation de catégories dans la barre latérale et le menu créent une bonne structure de liens internes.

Ne ratez jamais la chance de créer des liens internes. Tous les bons sites disposent d’une solide structure de liens internes. Tant que les liens internes sont tous pertinents, cette méthode est très efficace. Évitez de créer des liens vers des catégories non pertinentes à votre site.

Par exemple, dans un article sur la préparation du capucino, un lien interne menant à une cafetière à piston n’apporte rien, ni aux internautes, ni aux moteurs de recherche.

Ajouter des liens externes

Tous les moteurs de recherche s’attendent à trouver des liens externes sur votre site. Cela peut sembler contreproductif, car au bout du compte, ils montrent la porte de sortie aux visiteurs. De nombreux propriétaires de sites d’affiliation ont du mal à comprendre qu’ils sont utiles, alors ils n’en publient pas.

C’est une erreur, car les moteurs de recherchent aiment les sites naturels et l’internet repose sur les liens entre sites. Par exemple, sur mon site, un lien externe menant à une marque qui vend des machines à café serait à la fois pertinent et naturel.

Si j’écrivais une évaluation d’un moulin à meules coniques de marque Hario, un lien externe menant au site de Hario serait tout à fait naturel.

En général, j’ajoute au moins un lien externe à chacun de mes articles. Quand vous le créez, veillez juste à ce qu’il s’ouvre dans un nouvel onglet. Ainsi, si un visiteur clique dessus, son navigateur ouvrira le site dans un nouvel onglet, mais il gardera le vôtre ouvert jusqu’à ce qu’il choisisse de le fermer.

J’ai constaté que mes sites sont mieux référencés quand j’ajoute un ou deux liens à mes articles. À vous de choisir !

Optimisation des images

Quand vous ajoutez des images à votre site, suivez les trois étapes suivantes :

  1. Veillez à ce que le nom de fichier de l’image contienne le mot clé principal
  2. Veillez à ce que le titre contienne le mot clé principal
  3. Veillez à ce que le texte alternatif contienne le mot clé principal• Vous trouverez ci-dessous un exemple d’image optimisée.

Optimisation des images

Les robots sont incapables de lire les images ou les photos ; ils se fient au titre et au texte alternatif pour comprendre la nature d’une image. En ajoutant un titre et un texte alternatif, on aide les robots à comprendre de quoi traite l’article.

Plus important encore, le texte alternatif donne aux personnes malvoyantes des informations sur l’image. Tant du point de vue de l’utilisabilité que du SEO, il est donc recommandé de toujours ajouter un titre et un texte alternatif aux images.

Optimiser les informations meta

Le mot « meta » est souvent mal compris. Ce terme renvoie à des éléments de votre contenu qui sont particulièrement importants pour les moteurs de recherche. Parmi ces éléments :

  • Le titre de l’article
  • La description de l’article
  • Le titre et le sous-titre de l’article

Tout article doit avoir un titre. En langage HTML, le titre est aussi la balise H1 ou « en-tête ». Les robots des moteurs de recherche lisent votre titre pour avoir une idée du sujet de l’article. Quand vous rédigerez vos articles, vous créerez souvent des sous-titres. WordPress utilise le mode « paragraphe » dans la zone de texte principale.

Si vous voulez créer un sous-titre, vous pouvez cliquer sur la flèche déroulante et choisir le style H2 ou H3. Ces balises H2 et H3 donnent aussi aux robots des indications sur les mots importants de votre article.

En général, le titre contient toujours la balise H1 ; il ne doit y en avoir qu’une par article. Les sous-titres peuvent être un mélange de balises H2 et H3. Vous pouvez aussi utiliser des balises H4, H5 et H6.

En général, j’utilise H2 pour un grand sous-titre et H3 pour les sous-titres moins importants. Voilà donc à quoi servent les balises ou balises meta.

Meta description

Quand vous tapez des mots dans la barre de recherche de Google et que vous regardez la première page de résultats, voilà ce qui s’affiche :

Meta description

J’ai tapé « What is the best apron ? » (Quel est le meilleur tablier ?). On voit donc les cinq premiers résultats de Google pour cette question. Chaque résultat compte un titre en bleu, un URL en vert pour la page du site et une description de la page ou de l’article en noir.

Quand on s’y intéresse de plus près, on voit que Google juge ces résultats en partie en fonction de la pertinence vis-à-vis des termes utilisés pour la recherche. L’algorithme a déterminé que ces éléments (titre et description) contiennent les mots « best » et « apron » (« meilleur » et « tablier »).

La leçon qu’on peut en tirer, c’est qu’il faut absolument que le mot-clé de votre article se trouve dans le titre et dans la description. Cela aide les moteurs de recherche à comprendre le sujet de votre article. Vous devez aussi veiller à ce que votre titre et votre description soient intéressants pour que les visiteurs aient envie de cliquer sur le lien menant à votre article.

Faites aussi attention à ne pas utiliser trop de mots clés. Cette pratique a un nom : le bourrage de mots clés. Elle est pénalisée par les moteurs de recherche. Par exemple, si je choisis ce qui suit pour mon titre et ma description :

Meilleurs tabliers Meilleurs tabliers Meilleurs tabliers

Nous évaluons les meilleurs tabliers et certains des meilleurs tabliers sont en coton. Ces meilleurs tabliers sont vraiment les meilleurs tabliers parce qu’ils sont les meilleurs…
Bien entendu, c’est une très mauvaise stratégie, et votre article sera très mal référencé. Il ne risque pas non plus de plaire aux visiteurs. En revanche, lisez ce qui suit :

Quel le meilleur tablier disponible sur le marché britannique ?

Nous avons passé en revue une gamme de tabliers faits à partir des matériaux de la meilleure qualité afin de déterminer le plus populaire. Cliquez ici pour en savoir plus.

Il s’agit d’un titre et d’une description bien optimisés, qui inciteront les internautes à lire votre article.

Utiliser l’extension Yoast SEO

En début d’étude de cas, je vous ai conseillé d’installer une extension appelée Yoast SEO sur votre site ; il va vous aider à créer vos titres et descriptions. Sous chaque article et chaque page que vous avez créé, vous verrez les réglages Yoast. Il vous suffit de cliquer sur le bouton Modifier de chaque article ou page et de dérouler.

Yoast SEO

Vous devriez voir un champ ressemblant à celui de l’illustration ci-dessus. Regardez l’éditeur de l’extrait de l’article. Si vous ne touchiez pas à l’article, voici la manière dont il s’afficherait sur les moteurs de recherche. Sans travail d’optimisation, il laisse à désirer. Dans ce cas, l’extension se contente d’utiliser le titre que vous avez choisi et d’y ajouter le nom de votre site.

Vous verrez aussi que le nom de votre site est tronqué. En effet, Google n’affiche que 50 à 60 caractères et supprime le reste. En dessous, l’extension offre un complément d’information et analyse votre page. Cela ne m’intéresse pas, car c’est l’idée que se fait le propriétaire de l’extension d’une bonne optimisation.

Je me concentre sur le titre et la description. Pour les modifier, cliquez sur l’icône ressemblant à un crayon à la fin du titre, et remplacez ce qui se trouve dans le champ. Si vous utilisez trop de caractères, le titre se mettra en rouge et vous devrez le raccourcir. Pareil pour la description, mais vous avez droit à 160 caractères. Voici comment j’ai modifié la mienne :
Yoast SEO
Comme vous pouvez le voir, j’essaie de tirer le meilleur parti possible de mon titre et de ma description. Ils indiquent aux moteurs de recherche de quoi traite l’article tout en invitant les visiteurs à cliquer dessus pour le lire en entier. Quand avez fini d’écrire votre titre et votre description, cliquez sur le bouton Publier pour que les changements prennent effet.

Je vous conseille de passer en revue tous vos articles et toutes vos pages et d’y apporter tous ces changements pour qu’ils aient tous d’excellents titres et descriptions.

Comment bien optimiser un article ?

Un contenu utile

Le plus important, c’est le contenu des articles. Il doit être unique, bien écrit et authentique. Il doit apporter de la valeur aux recherches des internautes et répondre à leurs questions. Les images et les vidéos que vous ajoutez doivent aussi valoriser leur visite.

Utilisabilité

Votre contenu et votre navigation doivent être faciles à comprendre. Le design de votre site doit aussi être élégant et professionnel. Les visiteurs ont tendance à parcourir rapidement une page avant de décider s’ils veulent la lire ou non. Demandez-vous si votre site facilite une lecture rapide : permet-il de trouver facilement les informations recherchées ?

La page se charge-t-elle rapidement ? S’affiche-t-elle correctement sur tous les périphériques, comme les ordinateurs portables, les tablettes ou les téléphones portables ?

Moteurs de recherche

Quand vous écrivez le titre d’un article dans WordPress et que vous commencez à ajouter du contenu, le titre choisi devient aussi l’URL de l’article. Par exemple, pour cet article : http://theperfectgrind.co.uk/e-prance-manual-coffee-mill-review, vous pouvez voir que l’URL est tout simplement tiré du titre de l’article.

L’URL est composé du nom du site suivi d’une barre oblique, puis du titre de l’article. Pour cet article, cela marche bien. Posez-vous la question suivante : l’URL a-t-il un sens et est-il unique ?

L’URL doit être court. Par exemple :

Blade Coffee Grinder vs Burr Coffee Grinder | The Difference

L’URL serait trop long, alors on pourrait le raccourcir de la manière suivante : http://theperfectgrind.co.uk/blade-grinders-vs-burr-grinders.

Il est plus facile à trouver et à comprendre pour les robots des moteurs de recherche. Les URL sont simples à modifier : quand vous ajoutez un article ou une page, commencez par créer un titre. Ensuite, cliquez sur Enregistrer brouillon ou cliquez sur la zone de contenu. WordPress convertira ce titre en URL. Si vous souhaitez modifier l’URL, vous pouvez cliquer sur le bouton Modifier :

SEO optimisation url

Vous pouvez ensuite entrer les mots souhaités en minuscules, séparés d’un tiret. Dans mon cas, pour cet article, j’aurais tapé ce qui suit :

blade-grinders-vs-burr-grinders

… et j’aurais changé l’URL, le cas échéant. Dans l’idéal, vous devriez aussi vérifier si vos visiteurs peuvent facilement trouver un article en deux ou trois clics.

Ciblage des mots-clés

Autres questions à se poser : l’article cible-t-il un seul type de recherche ou une recherche « pertinente »? Les visiteurs sont-ils susceptibles de partager votre article ? Disposez-vous de liens permettant aux visiteurs de partager votre article sur les réseaux sociaux ? J’en parlerai plus tard.

Conclusion

Cet article vise à vous aider à optimiser votre site ou blog, pour les visiteurs, mais surtout pour les moteurs de recherche. En bref :

  • Il est recommandé de créer des liens internes et externes, tant qu’ils sont pertinents à vos articles.
  • L’optimisation des images est aussi une bonne idée, alors veillez à modifier les noms de fichier de manière à y intégrer votre mot clé. Ensuite, veillez à ce que le titre et la description comprennent aussi vos mots clés et les mots clés liés.
  • Utilisez la balise titre ou H1 une fois et optimisez-la à l’aide de l’extension Yoast SEO.
  • Utilisez les balises H2 et H3 pour créer des sous-titres dans votre article. Utilisez des mots clés liés dans ces sous-titres pour indiquer à Google le sujet de votre article.
  • Changez votre description meta à l’aide de l’extension Yoast SEO pour qu’elle soit pertinente.
  • Si un URL semble trop long, raccourcissez-le à l’aide des méthodes décrites ci-dessus.

Au bout du compte, le plus important, c’est de fournir un contenu de qualité. Il vous suffit de réaliser quelques ajustements et d’optimiser vos pages pour aider les robots des moteurs de recherche à mieux comprendre le sujet de votre site et donc à bien le référencer.

« »