Optimisation du contenu : Donner un second souffle à votre contenu existant

Si vous êtes propriétaire d’un blog ou d’un site internet, vous devez disposer d’une riche archive de billets de bonne qualité, pertinents et excellents pour la promotion de votre marque.

Ont-ils toujours du succès ? Vos articles pertinents au moment de leur publication ont peut-être pris quelques rides. L’optimisation et la mise à jour du contenu peuvent donner un second souffle à votre site et vous aider à toucher un public plus large. Cet article vous incite à optimiser le potentiel de vos articles existants en les mettant à jour, pour accroître le succès de votre contenu.

AU PROGRAMME :

  • Pourquoi optimiser et mettre à jour le contenu existant ?
  • Quel contenu peut être optimisé ?
  • Meilleures pratiques pour optimiser les articles et le contenu existants

Pourquoi optimiser et mettre à jour le contenu existant ?

Une grande partie du contenu de tout site Internet doit être régulièrement mis à jour, car les sujets évoluent, les possibilités techniques s’enrichissent et les avis changent. Mettre à jour le contenu ne suffit pas ; il est aussi important de faire la promotion des derniers produits ou nouveaux modèles et d’intégrer les nouveaux liens aux articles.

Les articles plus anciens, difficiles à trouver sur votre site, sont souvent négligés. Le contenu dépassé, portant sur des produits abandonnés, peut avoir un impact négatif sur l’accès aux pages et le taux de conversion. De plus, les utilisateurs de moteurs de recherche préfèrent le contenu récent et sont moins susceptibles de cliquer sur un résultat datant de plusieurs années. L’idéal, c’est un article écrit ou mis à jour au cours des deux années précédentes. Quand on rédige du nouveau contenu, on continue d’apprendre, et les articles plus anciens adoptent souvent un style complètement différent par rapport à votre style actuel.

L’optimisation d’un article ancien offre aussi d’autres avantages du point de vue de l’optimisation pour les moteurs de recherche. Le contenu optimisé et remis à jour est repéré par les robots des moteurs de recherche, qui confèrent alors à l’article une importance nouvelle. Cela vous aide donc à conserver un bon placement dans les résultats de recherche.

De plus, par rapport à l’optimisation d’un article existant, un nouveau billet sur le même sujet risque d’être considéré comme du contenu en double. Cela peut avoir un impact négatif sur votre classement dans les résultats de recherche.

Quel contenu peut être optimisé ?

En principe, une mise à jour avec nouvelle publication peut servir à attirer de nouveaux lecteurs et à augmenter les pages vues. Il est plus rapide d’optimiser un article que d’en écrire un nouveau, mais cela prend tout de même du temps quand on dispose d’une archive importante. Ce n’est pas forcément la meilleure manière de procéder. Comment savoir si un tel travail en vaut la peine ? Réfléchissez aux facteurs suivants quand vous analysez votre contenu :

1) Potentiel de classement

Pensez à optimiser le contenu qui se situe juste en dehors des dix premiers résultats de recherche. Analysez vos liens classés entre la dixième et la vingtième place à l’aide d’outils de SEO et de nos conseils pour le SEO.

2) Pertinence du sujet

Certains sujets classiques intéresseront toujours les internautes. En revanche, les tendances et les modes ne sont que passagères. Si un article n’est plus pertinent ou n’attire plus aucun trafic, inutile de le mettre à jour. À la place, consacrez votre temps à l’optimisation de sujets intemporels.

3) Potentiel financier

En votre qualité de propriétaire de site d’affiliation, vous devriez garder l’œil sur le potentiel financier de votre contenu. Faites attention aux produits que vous mettez en avant. Les liens de vos partenaires sont-ils mis à jour, le produit en question est-il toujours disponible ? Votre article devrait-il parler des dernières innovations techniques ? Mettez à jour ou optimisez les articles que vous pouvez monétiser.

4) Le contenu le plus populaire

Analysez les statistiques de votre site Internet pour savoir quels articles sont les plus populaires (avec le plus grand nombre de pages vues). Pouvez-vous les optimiser, les enrichir et les publier à nouveau ?

5) Un contenu ancien et peu consulté, mais intéressant et enrichissant

À l’autre extrême des articles les plus populaires, on trouve des articles tout aussi bons, mais attirant moins de visiteurs. Optimisez et publiez à nouveau ce contenu, et pensez à améliorer vos liens internes. Vous devriez aussi les partager sur les réseaux sociaux après les avoir à nouveau publiés.

Meilleures pratiques pour optimiser les articles et le contenu existants

Réalisez une analyse de votre contenu et faites une liste des URL des articles que vous souhaitez revisiter. Il vous sera plus facile de les retravailler. Il est aussi conseillé de prendre des notes sur chaque article, en expliquant comment les optimiser. Lisez avec attention l’article que vous souhaitez optimiser et posez-vous les questions suivantes :

  • Comment le contenu de cet article me touche-t-il, et comment puis-je l’améliorer ?
  • Quelles informations ont changé, quelles nouvelles informations puis-je ajouter, ou quels sujets peuvent être ajoutés à l’article correspondant ?
  • Comment ce sujet est-il traité par mes concurrents ?

Voici comment tirer le meilleur parti possible de votre stratégie d’optimisation :

1) Enrichir et mettre à jour le contenu existant

Vérifiez si vos liens externes fonctionnent toujours et mènent à un produit disponible, dont les nouvelles fonctions doivent être décrites dans votre contenu.

Les passages dépassés peuvent être raccourcis, et les produits qui n’existent plus peuvent être supprimés. Attention cependant : soignez l’orthographe, la grammaire et le style. Vous remarquerez peut-être que vos compétences de rédaction ont progressé.

2) Liens internes et externes

Vos liens internes et externes peuvent être enrichis ou vérifiés. Comme vous avez maintenant accès à des articles plus récents, qui n’existaient pas quand vous avez créé le contenu que vous mettez à jour, vous pouvez relier vos articles entre eux. Cela offre aux internautes une expérience plus riche et cela les incite à rester plus longtemps sur votre site. Ne sous-estimez pas la structure de vos liens retour, car c’est un important critère de classement pour Google.

3) Optimisez les titres et descriptions meta

Chaque page et chaque article doit comprendre un titre meta et une description meta. Pour être optimal, le titre d’un article ne doit pas faire plus de 70 caractères (sans espaces). Les titres plus longs sont automatiquement tronqués par les moteurs de recherche. Vous feriez aussi bien de vérifier la description meta des articles plus anciens, car elle ne doit pas faire plus de 160 caractères (espaces compris).

Si vous ne l’avez pas encore fait, utiliser les plugins variés de WordPress pour définir les informations meta de chaque sous-page. Par exemple, utilisez WP Meta SEO ou Yoast SEO. Ces plugins vous montreront comment votre page s’affiche dans les résultats de recherche de Google.

4) Intelligibilité et structure de votre contenu

Analysez la structure d’une page et optimisez-la, le cas échéant, surtout si vous ajoutez du contenu à un article existant. Les listes, les paragraphes courts et les sous-titres donnent une vue d’ensemble et facilitent la lecture.

5) Ajoutez des vidéos au contenu existant

Les photos de vos articles sont-elles toujours à jour ? Pouvez-vous y ajouter une vidéo ? Ces mesures augmentent la visibilité de vos articles, et du point de vue du SEO, l’ajout de médias est considéré comme positif.

En bref

En optimisant du contenu existant avant de le publier à nouveau, vous pouvez mettre au goût du jour des billets oubliés. Les sujets intemporels, qui font toujours l’objet de recherches, doivent être optimisés en priorité. Les sites plus importants et plus anciens comptent de riches archives qu’il convient d’exploiter. Cela peut avoir une influence positive sur le taux de clics de votre site. Mettez à profit votre temps en optimisant et en recyclant votre contenu de qualité et trop vite oublié.

« »