Comment créer un contenu et une stratégie marketing évolutifs pour élargir votre trafic international

Cette stratégie se décline en trois grands volets : optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), contenu et réseaux sociaux. Chaque volet vous donne une liste d’actions à mettre en œuvre. Suivez le guide !

SEO

Votre stratégie SEO dépendra des enseignements tirés de votre important premier pas : la recherche de mots-clés. Essayez le Keyword Planner de filtrez les résultats par région et par langue pour déterminer le volume de recherche de vos mots clés dans les régions qui vous intéressent. Cherchez aussi d’autres termes pouvant être populaires dans vos marchés cibles.

Optimisez le contenu existant pour les moteurs de recherche

Que vous décidiez d’optimiser votre site entier ou certaines pages spéciales (nous reviendrons là-dessus), vous vous concentrerez avant tout sur la structure des URL et sur la langue. Pour la structure des URL, la société de marketing et de logiciels analytiques Moz donne plusieurs options : un domaine de haut niveau contenant le code pays (ccTLD), un sous-domaine, un sous-répertoire ou sous-dossier, un gTLD avec des paramètres de langue ou… un nom de domaine complètement différent. Cliquez ici pour en découvrir les avantages et les inconvénients.

En ce qui concerne le ciblage des langues (nous reviendrons sur la traduction), les balises de langue meta ou balises hreflang sont cruciales. Il s’agit de bouts de code indiquant aux moteurs de recherche la ou les langues utilisée(s) sur votre site. C’est utile, car cela aide Google et d’autres moteurs de recherche à choisir la version la plus appropriée de votre contenu (la bonne langue) en fonction de la langue locale de l’internaute (déterminée par l’adresse IP) ou de la langue utilisée pour mener la recherche (par exemple, si l’internaute est aux États-Unis mais mène sa recherche en espagnol, la version espagnole de votre site sera donnée dans les résultats de recherche au lieu de sa version anglaise).

Même si l’utilisation de balises hreflang n’améliore pas forcément le classement (ce n’est qu’un facteur parmi tant d’autres), cela aidera la bonne version de vos pages à arriver en tête des résultats. Vous pouvez ajouter des balises hreflang dans le code de la page, dans l’en-tête http ou sur la carte de votre site. Vous trouverez un complément d’information sur les balises hreflang ici.

Cela vous semble bien compliqué ? Cet excellent guide de l’optimisation internationale pour les moteurs de recherche de Moz vous donne toutes les informations nécessaires sous une forme très simple. Si vous ne disposez pas d’une équipe technique, il pourrait être conseillé de confier ce travail à un expert.

Créer du nouveau contenu pour les nouveaux mots-clés

Si votre recherche sur les mots-clés a révélé que les termes que vous ciblez ne sont pas vraiment populaires auprès de nouveaux publics ou qu’il existe de forts volumes de recherche pour des termes que vous ne ciblez généralement pas, mais qui correspondent bien à votre marque, il serait sans doute utile de choisir de nouveaux termes et de créer du nouveau contenu les mettant en valeur. Cela ne veut pas dire que vous devez fortement augmenter votre production et vous mettre à publier différents types de contenus adaptés à des publics différents. Publiez un article à la fois et faites de votre mieux. C’est mieux que rien !

Contenu

Vous pouvez mettre en œuvre toutes sortes de stratégies pour élargir votre public international. À nouveau, choisissez celle qui vous convient le mieux à un moment donné.

Créez du nouveau contenu pour des pays spécifiques

En dehors de la recherche sur les mots-clés, vous pouvez aussi faire une analyse du contenu par pays à l’aide de Google Analytics (ou de l’outil que vous utilisez pour suivre votre trafic ; cette méthode fonctionne avec tous les outils et toutes les plates-formes). Comme son nom l’indique, cette analyse cherche à déterminer quels articles sont populaires dans quels pays.

Essayez de voir quelles conclusions vous pouvez tirer de cette analyse. Quels sujets et quelles tendances ont eu du succès dans quels pays ? Ensuite, rédigez de nouveaux articles en fonction de vos conclusions.

Mettez à jour votre meilleur contenu pour qu’il soit plus inclusif

Vous avez déjà produit d’excellents articles qui sont responsables de fortes portions de votre trafic (autrement dit, votre meilleur contenu). Ces billets seraient sans doute encore plus populaires après quelques simples mises à jour :

  • Expliquez les concepts régionaux : Pensez à la manière dont vous localisez les termes, l’argot et le vocabulaire. Essayez d’éviter les clichés et le jargon. Étoffez le contexte.
  • Méfiez-vous des expressions régionales : les expressions comme « il pleut des hallebardes » peuvent dérouter les visiteurs d’autres cultures. Modifiez-les, le cas échéant.
  • Prenez note des références saisonnières ou liées à certains événements : le monde entier n’a pas les mêmes vacances que vous (certains ne prennent jamais de vacances !). Le monde entier ne gèle pas quand c’est l’hiver chez vous. N’oubliez pas cela.
  • Convertissez les devises, les unités de mesure, etc. À nouveau, travaillez à l’échelle mondiale et donnez les équivalents dans d’autres systèmes.

Réalisez ces changements pour aider votre public à découvrir votre meilleur contenu. Vous pourriez même publier et promouvoir à nouveau certains billets. Il se pourrait même que votre public se plaise chez vous !

Traduisez une partie ou la totalité de votre contenu

Allez de l’inclusion au sur mesure en faisant traduire votre contenu. La traduction est sans le moindre doute à prendre avec des pincettes (demandez à une personne dont c’est la langue maternelle de s’en occuper, si possible), mais elle est extrêmement efficace pour créer une réelle atmosphère de bienvenue sur votre site. Voici une liste d’outils et de services de traduction à votre disposition.

Réseaux sociaux

Vous pouvez soit apporter de légères modifications à votre stratégie de réseaux sociaux, soit la revoir entièrement. Une bonne approche consisterait à mettre en œuvre la première étape ce mois-ci et à continuer tout au long du deuxième trimestre.

Programmez la publication de vos billets pour d’autres fuseaux horaires

Les algorithmes des réseaux sociaux changeant constamment, et la visibilité d’un billet étant impossible à prédire, le moment de la publication a acquis une importance nouvelle. Les billets sont vite dépassés et se perdent dans la masse des autres publications. Un billet qui pourrait être populaire dans votre fuseau horaire le matin perdra de son élan en soirée, et sera même invisible dans d’autres régions. Veillez à programmer des mises à jour pendant les heures d’affluence dans les zones que vous ciblez.

Élargissez votre présence à d’autres réseaux sociaux

La popularité des réseaux sociaux dépend des pays. Facebook domine dans le monde entier, mais il existe d’autres plates-formes immensément populaires. (Regardez ces cartes mondiales des meilleurs réseaux dans les différentes régions, et cette liste d’de plates-formes alternatives localisées). Vous apprendrez que les consommateurs de différents pays répartissent différemment leur temps sur les différents réseaux sociaux.

Analysez votre stratégie de réseaux sociaux du point de vue de votre public international. Devez-vous disposer d’une présence plus forte sur d’autres plates-formes ? Une plate-forme souvent négligée est WhatsApp. Comme l’explique Sumo, WhatsApp compte plus d’utilisateurs qu’Instagram, LinkedIn, Twitter et Pinterest combinés. Il a dépassé le milliard d’utilisateurs cette année, avec une présence aux quatre coins du globe (à part l’Antarctique).

Prenez votre temps pour mettre en œuvre toutes ces stratégies. Certaines vous demanderont de gros efforts, mais elles vous aideront à mieux échanger avec votre public international. Et cela en vaut vraiment la peine !

« »