Partie 09: Achat et configuration d’hébergement

Partie 09: Achat et configuration d’hébergement

Enda McLarnon démystifie l’univers intimidant de l’hébergement des sites Internet

AU PROGRAMME :

  • Le choix d’un hébergeur
  • L’utilisation du panneau de commande
  • Conseils pour un hébergement sans problème

Quand on crée son premier site Internet, l’achat et la configuration de l’hébergement peuvent sembler être les étapes techniques les plus difficiles à négocier. La première fois que je m’y suis attaqué, je ne savais pas comment m’y prendre, mais j’y suis arrivé, et vous y arriverez aussi. Avant de choisir un hébergeur et de sortir sa carte de crédit, il est important de comprendre ses besoins propres.

Pourquoi avez-vous besoin d’un hébergeur ?

Quand on construit un site Internet, son code est contenu dans des fichiers et répertoires devant être stockés quelque part. En général, ils sont placés sur un « serveur » qui doit être sécurisé et en ligne 24h/24. C’est le service fourni par les hébergeurs : ils vendent de l’espace sur leurs serveurs, où ils stockent les dossiers et fichiers de votre site Internet. Votre nom de domaine doit mener à l’espace qui vous est alloué sur ce serveur.

Les caractéristiques d’un bon hébergeur

Les caractéristiques d’un bon hébergeurDes milliers d’hébergeurs offrent toute une gamme de services différents et souvent très complexes. Au bout du compte, les débutants n’ont besoin que d’un hébergement fiable, sécurisé et peu coûteux. Il est aussi appréciable que votre forfait d’hébergement vous donne la possibilité d’ajouter d’autres noms de domaine, au cas où vous décideriez de créer d’autres sites Internet. Le plus important, c’est que votre site Internet soit toujours en ligne. Les hébergeurs appellent cela le « taux de disponibilité », qui doit être d’au moins 99 pour cent.

Les hébergeurs proposent quatre grands types de plans, allant de l’hébergement mutualisé aux serveurs privés virtuels. Les débutants peuvent se contenter de l’hébergement mutualisé, qui doit offrir assez d’espace de stockage et de bande passante, un panneau de commande, une sécurité parfaite et un service après-vente de bonne qualité. Voici une liste de quatre bons hébergeurs en France :

  • LWS
  • Infomaniak
  • Ex2Hosting
  • 1&1 France

Ils offrent tous des promotions régulières et leurs tarifs varient en fonction du moment de l’achat, mais l’hébergement peut ne coûter que trois ou quatre euros par mois. Cette somme suffit pour s’offrir les services d’un bon hébergeur. Comme je suis propriétaire de plusieurs sites, mon forfait est plus coûteux. Cependant, à mes débuts, j’ai choisi un forfait mutualisé. Il est facile d’augmenter la capacité d’hébergement au fur et à mesure de la création de nouveaux sites.

Nom de domaine et hébergement

Vous pouvez acheter le nom de domaine et l’hébergement auprès du même prestataire ou choisir deux prestataires. La différence n’est pas grande : j’achète mes noms de domaine chez GoDaddy et j’héberge mes sites chez une autre société, parce qu’elle m’a toujours satisfait. Si vous décidez d’acheter votre nom de domaine et votre hébergement chez le même prestataire, il vous suffit d’ajouter votre nom de domaine à votre forfait d’hébergement pour établir un lien entre les deux.

Si vous les achetez auprès de prestataires différents, vous devrez indiquer au fournisseur de domaine l’adresse de votre serveur. C’est très simple. Par exemple, le nom de domaine de mon site pointe vers mon compte Hostnine, l’hébergeur que j’ai choisi.

Acheter l’hébergement

Comme pour l’achat du nom de domaine, vous devrez créer un compte auprès de l’hébergeur que vous avez choisi. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur son site Internet et de vous enregistrer. Si vous décidez d’utiliser le même prestataire pour le nom de domaine et l’hébergement, un compte suffit. Si vous avez deux prestataires différents, vous devrez ouvrir un compte pour le domaine et un compte pour l’hébergement.

Une fois inscrit, choisissez le forfait qui vous convient le mieux. N’oubliez pas que si vous prévoyez de créer plusieurs sites, vous devez choisir un forfait autorisant un nombre illimité de noms de domaine. Comme je l’ai déjà expliqué, l’hébergement mutualisé convient parfaitement aux débutants.Ensuite, une fois votre forfait payé, vous recevrez un email de votre hébergeur contenant d’importantes informations : vos identifiants, vos serveurs DNS et les détails du FTP.

Pour l’instant, seuls vos identifiants et serveurs DNS comptent. Un grand nombre d’hébergeurs proposent aussi un service de chat live sur leur site. C’est une ressource très utile qui peut vous aider tout au long de ce processus.

Un compte unique

Si vous disposez d’un seul compte pour le nom de domaine et l’hébergement, il vous suffit d’ajouter le nom de domaine au forfait d’hébergement et tout est prêt. Le prestataire que vous choisirez vous aidera dans ce processus.

Deux comptes différents

Si vous choisissez des comptes séparés pour le nom de domaine et l’hébergement, vous recevrez un email de chaque prestataire. Il vous suffira alors de pointer le nom de domaine vers votre hébergeur. Pour ce faire, ouvrez l’email de votre hébergeur et prenez note des serveurs DNS. Il doit y en avoir deux variantes qui ressembleront à ce qui suit :

ns1.bds.net
ns2.bds.net

Ensuite, connectez-vous au compte de votre nom de domaine et trouvez un onglet du genre « Gestion des domaines ». Dans l’exemple ci-dessous, mon domaine est chez GoDaddy et sous le nom de domaine, on voit les paramètres et serveurs DNS. Par défaut, il s’agit de domaincontrols.com. C’est cela que vous devez changer. Vous pouvez voir que mon nouveau domaine pointe vers deux serveurs DNS qui ne sont pas les bons. Pour les modifier, il me suffit de cliquer sur le lien « Gérer » de la section « serveurs DNS » et un écran s’affiche.

Acheter l’hébergement

Ensuite, je change le type d’installation de « Standard » à « Personnalisé » et je clique sur « Entrez les serveurs DNS personnalisés ». J’ajoute les serveurs DNS de mon hébergeur et je clique sur « OK ». Ce processus peut prendre jusqu’à 24 h, mais en général, tout est fait en moins d’une heure. Vous recevrez un autre email de votre fournisseur de domaine vous informant du changement demandé.

Ma recommandation

Quand on démarre, il vaut mieux faire simple, surtout sur le plan technique. Les hébergeurs offrent tous une ligne d’assistance, alors n’hésitez pas à les appeler. Dites-leur que vous démarrez et que vous avez besoin d’un forfait simple. Ils vous aideront tout au long de ce processus, qui est en fait assez rapide. L’important, c’est de ne pas caler en cas de problème. Appelez l’assistance en ligne, qui vous aidera à régler tout problème très rapidement.

Le panneau de commande

Presque tous les hébergeurs mettent à votre disposition un cPanel pour gérer votre hébergement. On départ, on a l’impression de se retrouver dans un film de science-fiction. Cependant, ne vous laissez pas intimider, car son utilisation est très simple une fois qu’on en a l’habitude. Vous pouvez vous en servir pour installer votre CMS (système de gestion du contenu), ouvrir des comptes email et ajouter des sous-domaines, entre autres.

Je me contente d’ajouter le nom de domaine, d’ouvrir un compte email et d’installer WordPress comme système de gestion de mon compte/CMS. Tous les hébergeurs proposent des cPanels d’apparence légèrement différente, mais ils contiennent tous les outils les plus importants.

Ajouter un nom de domaine

Si vous avez acheté votre domaine et votre hébergement auprès du même prestataire, il s’agit tout simplement d’ajouter le nom de domaine au compte. De nombreux tutoriels vidéos en ligne montrent comment s’y prendre ou vous pouvez appeler votre prestataire. Votre hébergeur propose sans doute une vidéo montrant comment ajouter un domaine au cPanel. En général, il s’agit d’un bouton « Ajouter domaine ». Cliquez dessus et suivez les instructions données. Ensuite, il vous suffit d’entrer votre nouveau domaine et de cliquer sur « Ajouter ».

Configuration de l’email

J’ouvre toujours un compte email et pour mon site, j’ai choisi enquiries@theperfectgrind.co.uk. L’image ci-dessous montre une partie de mon cPanel et le bouton « Email Accounts » (comptes email). D’autres cPanels peuvent avoir une présentation différente, mais ils offrent tous des outils de gestion des comptes email.

Configuration de l’email

Cet email sera utilisé sur la page de contact de mon site Internet. À nouveau, il s’agit d’un processus simple : vous devrez juste préciser l’email que vous souhaitez créer comme « info », « question », « assistance » ou autre. L’adresse email prend alors la forme suivante : info@votredomaine.fr Il vous suffit de choisir un mot de passe et tout est prêt. Vous pouvez ensuite consulter vos emails dans le cPanel ou utiliser un service comme Microsoft Outlook. Dans la section suivante, je vais vous parler de WordPress et expliquer pourquoi c’est mon CMS préféré.

Conclusion

Pour bâtir un site Internet, vous devez acheter un nom de domaine et un espace d‘hébergement. Cela peut sembler très technique, mais c’est un processus très simple. En ce qui me concerne, j’ai acheté le nom de domaine theperfectgrind.co.uk. Un forfait d’hébergement mutualisé simple peut coûter entre trois et quatre euros par mois. Vous pouvez acheter le nom de domaine et l’hébergement auprès du même prestataire ou choisir deux prestataires.

Vous devrez ajouter votre nouveau domaine sur le cPanel de votre compte et créer une adresse email. Une fois cela terminé, il ne vous reste plus qu’à installer un CMS comme WordPress et commencer à vous amuser. J’aborderai ce sujet dans la section suivante.

« »